Archive pour février 2011

Saint Valentin

Lundi 14 février 2011

Je suis plutôt muet, ces jours-ci, car nous préparons plusieurs choses en même temps: la roue du Karma, une nouvelle activité, de même que des rencontres-atelier avec Claude Lafortune et la venue des moines tibétains, sans oublier les textes de l’exposition Ta****nak.

Donc, pour briser le silence, voici le texte tiré de Wikipédia sur Valentin, un des possibles saints à l’origine de la fête:

Valentin de Terni fut un moine qui vécut à l’époque du règne de l’Empereur Claude II le Gothique (IIIe siècle). Martyr, fêté le 14 février.

Il était connu de son temps pour conseiller les jeunes amoureux, il est dit qu’une fois les jeunes hommes assurés par les paroles de Valentin, celui-ci donnait, en guise d’offrande, une fleur de son jardin au prétendant, lequel s’empressait de rejoindre sa dulciné e pour la lui offrir.

Ces temps furent les débuts du christianisme et toute l’Europe n’était pas encore christianisée, ce qui fit que l’empereur Claude II le Cruel eut vent des consultations de Valentin. L’époque étant religieusement en pleine mutation, Claude n’aimait en rien la chrétienté et ordonna que Valentin soit arrêté, ce qui fut fait.

Valentin qui refusa de se soumettre à la volonté de l’Empereur, fut donc mis à la geôle. Et c’est dans cette période de sa vie qu’il rencontra la fille de son geôlier, laquelle s’appelait Julia et était aveugle de naissance. Durant sa captivité, Valentin entretint des relations amicales avec Julia. Celle-ci, étant donnée sa cécité, avait demandé à Valentin la description du monde. Julia, par amour envers Valentin, lui apporta à manger jusqu’au soir où, est il dit, un miracle se produisit.

Certains témoins auraient dit avoir aperçu une vive et forte lumière par la fenêtre de sa cellule, Julia venait de trouver enfin la vue ! Ses paroles furent: « Maintenant je vois! Je vois le monde tel que vous me l’avez décrit! »

Ce grand événement parvint jusqu’aux oreilles de Claude II le Cruel, lequel n’apprécia pas ce genre d’histoire, et ordonna sur le champ l’exécution de Valentin. Le jour de son exécution, il fut roué de coups par les légionnaires romains et fut décapité sur la voie Flaminia, le 14 février 269.

Et c’est depuis ce jour que toute la famille de Julia se convertit au christianisme pour honorer la mé moire de Valentin. Il est dit que Julia planta, près de la tombe de Valentin, un amandier et cet arbre fut depuis ce jour, un symbole de l’amour.

Saint Valentin devint très populaire en Allemagne pour une raison bi en amusante. Les pèlerins allemands, arrivant à Rome par la voie Flaminia, avait pris l’habitude de faire une halte dans l’église Saint-Valentin. La ressemblance sonore du nom de Valentin et du verbe allemand « fallen » (tomber) avait valu au saint la réputation de guérir les blessures de ceux qui avaient fait une mauvaise chute.

Des reliques de Saint Valentin, ont été transférées en 1868 dans la collégiale Saint-Jean-Baptiste de Roquemaure.

Sur ce, bonne fête de l’amour, et à bientôt!

Mathieu, pour l’équipe du Musée.

Les religions s’exposent: école secondaire des Pionniers

Vendredi 4 février 2011

Un groupe d’élèves de l’école secondaire Des Pionniers est venu visiter le Musé e lundi l e 31 janvi er 2011. Nous en avons profité pour prendre quelques photos de leurs vitrines d’exposition.  

Exposition: Les tissus qui ont été portés
Exposition: Les croix

Exposition: Les étapes de la vie
Exposition:La prière

Annonce: Casino du Musée

Mercredi 2 février 2011

C’est une tradition depuis plusieurs années: le Musée tiendra son activité bénéfice sous forme de casino à la mi-mars. Voir l’affiche ci-dessous pour plus d’informations.